La pratique d'autres disciplines permet de mieux appréhender l'art du bonsaï

 

 

 

Pour un amateur de bonsaï, pratiquer d’autres formes d’art comme la calligraphie, la peinture, la céramique, le Land’Art, c’est se nourrir à d’autres sources et améliorer automatiquement l’esthétique de ses arbres. C’est aussi se forger une conscience plus claire du sens de la pratique du bonsaï. Telle est la conviction de François Jeker.

 

Lees meer !   Lees meer !   Lees meer !   Lees meer !